Douleur genou pendant la course à pied : Que faire ?

Douleur genou pendant la course à pied : Que faire ?

La douleur du genou est un problème qui se produit souvent pendant une course à pied. Ces problèmes orthopédiques peuvent devenir handicapants s’ils ne sont pris en compte assez tôt. Ainsi, il faut prendre des dispositifs pour prévenir et soigner les douleurs du genou.

Faire une consultation médicale

En cas de douleurs au genou, la première chose à faire est de venir chez un professionnel de santé. Puisque la douleur du genou n’est pas forcément causée par un problème de genou uniquement, le médecin doit procéder à des examens. Cela a pour but de comprendre les sources du problème. Après la détermination du problème, il sera en mesure de vous donner les recommandations adéquates selon votre cas. Ainsi, une consultation vous offre la possibilité d’ajuster les facteurs de votre problème et d’être dirigé pendant votre guérison.

Faire des exercices de renforcement musculaire

En faisant des exercices de renforcement musculaire, vous pouvez fortifier vos muscles, améliorer vos performances et prévenir les douleurs. En matière de course à pied, les muscles à intensifier sont l’abdomen, le bas du dos, et les genoux. Pour cela, vous pouvez effectuer des exercices de gainage, de squats, ou des exercices d’équilibre en vous tenant sur une seule jambe. En étant fortifié, votre genou sera plus tolérant aux douleurs articulaires, aux tensions et aux lésions musculaires au cours de vos entraînements. Le but du renforcement musculaire est de faire progresser vos muscles peu à peu. Donc, votre entraînement ne doit pas se modifier de manière brutale. Pendant votre course à pied, vous devez maintenir un rythme constant. N’essayez pas de varier subitement de vitesse, ou de prolonger tout d’un coup la durée de votre entraînement.

Faire des échauffements et étirements

L’échauffement et l’étirement sont une stratégie importante pour accentuer votre amplitude articulaire. Sans échauffement et étirement, les muscles régressent en vigueur et en efficacité. En effet, faire des échauffements avant une course à pied est incontournable afin de mettre au point le corps et l’esprit pour l’effort. De cette manière, les muscles auront le temps de s’accommoder aux performances qu’il va accomplir et surtout à prévenir les risques de blessures.Tandis qu’après une course à pied, un étirement est essentiel à l’effet de relâcher les muscles. En outre d’améliorer la posture du corps, il aide à soulager les douleurs provoquer par l’effort physique comme la douleur au genou des coureurs. En plus d’être bénéfique pour le corps, une séance d’étirement est aussi favorable pour l’esprit.

Faire une thérapie par le froid

Pour soulager la douleur du genou, vous pouvez y mettre de la glace. Le froid atténue la douleur, mais aussi, il réduit l’inflammation. Pour appliquer une thérapie par le froid sur votre genou, il vous suffit de prendre une poche de glace et de la placer sur votre genou pendant 15 à 20 minutes. Dans le but de stimuler la circulation sanguine, il est recommandé de la faire en surélevant la jambe. L’application d’une glace est seulement destinée à réduire l’inflammation. À part cela, la glace n’est pas indiquée comme un remède d’une douleur du genou.

Faire un massage avec une huile essentielle

Le massage est une bonne alternative pour détendre, assouplir et libérer les mouvements rotuliens en vue de diminuer la douleur au genou. Pour cela, il suffit d’utiliser une huile essentielle qui a une action d’antidouleur, de relaxant et d’anti-inflammatoire pour les muscles. Pour vous automasser, vous pouvez utiliser votre pouce pour appuyer doucement sur votre articulation.Le massage doit durer environ 10 minutes afin que l’huile puisse pénétrer. Pour préparer vous-mêmes votre huile de massage, il vous faut 30 gouttes d’huile essentielle à mélanger avec 500 ml d’huile de support.

Prendre du repos

Il est crucial de prendre un repos, surtout si vous ressentez de la douleur du genou pendant une course à pied. Le repos vous aide à vous rétablir et permet à vos muscles de se détendre après une séance d’entraînement. Pourtant, il n’est pas obligatoire de se mettre au repos totalement. En effet, il est préférable que vous conserver une bonne condition physique pour mieux vous soigner. Pour cela, il suffit de minimiser toutes les activités qui vous font mal au genou. En continuant à exécuter les gestes qui font mal, votre guérison sera difficile. Et cela peut aggraver le problème. Par contre, en faisant de l’exercice physique régulier, grâce à la sécrétion d’endorphines, vous pourrez accélérer la guérison et adoucir la douleur. Porter une genouillère peut être une alternative pour soulager la douleur et ainsi continuer à faire de la course à pied. Si la course à pied est trop dure à cause de la douleur, vous pouvez comme exemple pratiquer du vélo, de la natation, ou du cardio en salle.

Les remèdes naturels anti-inflammatoire

Comme les produits chimiques présentent souvent des effets secondaires indésirables pour la santé, il est préférable d’utiliser des remèdes naturels. Car bien souvent, les anti-inflammatoires prescrits sont moins efficaces pour soigner la douleur au genou. Ils ne font que diminuer le problème, mais ne résous pas le problème en profondeur. Alors, si vous avez une douleur du genou, tournez-vous vers les remèdes naturels anti-inflammatoires. Les suppléments naturels comme le curcuma, les aliments riches en oméga 3 et en collagène sont à consommer régulièrement pour favoriser la santé de vos articulations.