Bien choisir sa genouillère pour le running et la course à pied

Bien choisir sa genouillère pour le running et la course à pied

Tout bon coureur est conscient du fait qu’un problème de genou peut le gêner dans ses activités. Plus, la douleur est intense, plus on a du mal à bouger allant même jusqu’à a abandonner la course. C’est pour faire face à ce genre de problème qu’il est recommandé de porter une genouillère avant de courir. Ce type d’accessoire garantit toujours le confort et la réussite de chaque séance entamée par le coureur. Il suffit de bien choisir le produit pour profiter de tous les avantages.

Les coureurs et les problèmes de genou

Diverses situations peuvent causer les problèmes au genou d’un coureur. Certains peuvent ressentir des douleurs intenses contrairement aux autres. Toutefois, il faut savoir que les douleurs peuvent se présenter sous deux formes. D’abord, il y a le syndrome de « l’essuie-glace » qui se manifeste sur la périphérie de l’articulation. Celui-ci est le plus fréquent chez les coureurs professionnels et amateurs. Viennent ensuite les douleurs qui se présentent directement au niveau de l’articulation du genou ainsi que les structures directes comme les ligaments. Dans la majorité des cas, les douleurs du genou concernent la rotule et la trochée fémorale.

Les causes de ces gênes peuvent être nombreuses à commencer par une mauvaise planification de l’exercice. Il est même recommandé d’établir un calendrier annuel pour éviter les pertes de temps pendant l’entrainement. D’un autre côté, une entorse ou un choc frontal peut occasionner une douleur tout comme la torsion du genou. Il ne faut pas non plus négliger l’état du terrain sur lequel vous comptez courir. S’entrainer sur du bitume ainsi que du sable peut entrainer plus de douleurs qu’avec les autres surfaces. À cela s’ajoute votre poids ainsi que le type de foulée que vous ferez. Le dernier point à prendre en compte est le déséquilibre biomécanique. Vous devez savoir que les articulations subissent plus de pressions au fur et à mesure que vous courez. Par conséquent, votre genou peut finir par ressentir des douleurs si vous ne faites pas attention.

Pourquoi porter une genouillère de running ?

Il est vrai que le port d’une genouillère de course est recommandé même si vous n’êtes pas blessé. En effet, le produit sert en grande partie à prévenir l’apparition du problème. Toutefois, vous pourriez aussi l’utiliser pour d’autre raison à commencer par un problème d'arthrose au genou. Ce genre de problème ne vous empêchera pas de réaliser des foulées à condition d’avoir une bonne genouillère pour l'arthrose.

Le port de cet accessoire est aussi recommandé si vous commencez à ressentir de petites douleurs au niveau du genou. L’accessoire peut aussi s’avérer important pour courir après une blessure ou d’une opération au genou. Il ne faut pas non plus hésiter à mettre une genouillère si vous ressentez de l’inconfort quand vous courrez. Dans tous les cas, votre médecin ou un physiothérapeute vous recommandera l’utilisation d’une genouillère pour courir.

À souligner qu’une bonne genouillère peut servir à maintenir le mouvement du genou pendant la course. Plus précisément, elle permet de réduire les mouvements latéraux qui sont les causes de plusieurs blessures. Mis à part cela, vous pouvez avoir la certitude que le produit peut réduire une enflure qui peut se présenter après une course difficile.

Les critères de choix d’une genouillère de course

Il n’est pas difficile de trouver les genouillères de courses adaptées à vos genoux du moment que vous prenez en compte les bons critères. Le premier point à déterminer est la mobilité que le produit peut vous offrir à chaque séance. Cela dépend principalement de l’état de votre genou. En effet, le choix d’un modèle avec moins de mobilité est fortement recommandé si la blessure est grave.

Le produit doit en même temps assurer le confort de son utilisateur. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de l’essayer avant de l’acheter. Toutefois, il faut reconnaitre que certains fournisseurs sont contre cette pratique. Pour un meilleur confort, vous devriez vous assurer que votre genouillère dispose d’une bonne ventilation. Il est primordial que le matériau puisse agir correctement face à la sueur ainsi qu’à l’humidité du coureur. Sachez que beaucoup de modèles sont équipés de ports pour offrir plus d’évacuation.

Le choix d’une genouillère se porte aussi sur son poids ainsi que sa taille. Elle doit s’adapter facilement à votre genou sans causer le moindre frottement. Concernant la compression et la capacité de support, cela dépend uniquement de l’état de votre genou. Ainsi, il ne faut pas hésiter à informer votre fournisseur de vos conditions médicales pour qu’il puisse vous proposer le bon modèle.

Choisir le type de genouillère selon le mal de genou

Plusieurs types de genouillères peuvent être proposés sur le marché en fonction du problème de genou.

  • Une genouillère souple de maintien : prenez note du fait que vous pouvez toujours faire une rechute même si vous voyez que votre genou est rétabli d’une vilaine blessure. De ce fait, évitez de prendre des risques et pensez à porter une genouillère souple de maintien. D’ailleurs, l’accessoire doit vous aider à bouger facilement en toute sécurité. Une grenouillère de maintien dispose généralement d’une bonne élasticité. Cela garantit la proprioception du cerveau pendant chaque activité. Le port de l’accessoire est fortement recommandé dès la reprise de vos activités surtout si votre genou enfle.
  • Une genouillère rotulienne : le port d’une genouillère rotulienne est primordial si la douleur au genou est causée par l’instabilité de l’articulation fémoro-patellaire. Autrement dit, votre rotule peut coulisser de manière anormale quand vous faites une course. Il faut admettre que ce genre de problème n’est pas très grave, mais peut occasionner des douleurs chroniques. Ainsi, la grenouillère doit vous offrir un bon niveau de confort.
  • Une genouillère ligamentaire : ce type de genouillère peut être recommandé en cas d’entorse légère ou grave. Dans le second cas, l’accessoire se porte après la phase d’immobilisation. Une genouillère comme cela peut parfaitement assurer le maintien du genou dans l’axe. Ainsi, vous ne devriez avoir aucun mal à vous remettre en piste avec une genouillère ligamentaire. Ce type d’accessoire affiche particulièrement beaucoup de souplesse tout en garantissant le renfort du genou.